Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : enviedepaille
  • : Le mariage de quatre éléments (bois, paille, chaux et terre) dans la construction de notre maison dans le pas de calais... De l'idée à l'emménagement ...
  • Contact

mise en garde

 

Ce blog est un retour d'expérience d'un couple d'amateur sur la construction de leur maison et bien entendu n'engage que nous sur les techniques et moyens utilisés.

 

Bonne lecture à tous

pour nous joindre

chantier@famille-bourgain.fr

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 22:34

Nous approchons de la fin du coulage : plus que 2 bétonnières !

Ce qui nous permet à ce jour de faire le point sur ce que nous avons utilisé

pour une surface d'environ 380 m2 de murs (comprenez interieur et extérieur)

- 100 sacs de ciments

- 62 sacs de décorchaux CL90S

- 36 sacs de chaux blanches de Saint Astier en 35 kg

- 10 m3 de sable 0/5

- 13 m3 de sciure épaisse de scierie

pour aider à fixer l'ensemble sur les montants en bois approximativement 16000 clous galva.

J'allais oublier un bon nombre de sacs en toile de jute....-))

Pour l'ossature, nous avions vu très très large puisque nous avions commandé 15 m3 de mélèze. Il en restera pour les cloisons interieures. .

- environ 8500 vis cécatre 6 MM par 85 (environ et pas mal d'embouts aussi (surtout lorsque je l'ai en main-))

-environ 1000 ballots pour les murs et le toit.

- une trentaine de planches de coffrage (sapin de scierie) de 2,5 m x 0.3 m x 27 mm epaisseur

En terme de temps, cela n'est pas évident à dire. Avec les temps de préparation : enlever les surplus de paille, boucher les trous, mettre la jute et les clous, placer les planches de coffrage et couler , nous pensons avoir fait 1 bétonnière par jour donc 67 jours  à  2 (sans compter sur la main d'oeuvre volontaire -) C'est vraiment à la louche puisque nous ne coulions forcément pas chaque jour.

Cela aurait sans doute était minimisé si nous avions fait notre ossature un peu plus large de quelques centimètres et commandé des planches de coffrage plus haute.

J'espère que cela pourra aider les personnes à mieux comptabiliser leurs besoins futurs en matériaux. Nous avions utilisé pour notre prévisionnel en besoin la feuille de calcul de benoit fesnau par l'intermédiaire d'approche paille et étions assez proche de la réalité.

 

Quelques photos pour la route (notre main d'oeuvre pleine de bonne volonté-))

P9120097.JPG

 

P9260009.JPG

 

la fausse équerre est à nouveau de sortie pour la découpe des planches de coffrage

 

 

 

 

P9260013.JPG on s'amuse comme des petits diables sur les coins et recoins : le plus drôle entre les gites !

Bientôt 2 bonnes nouvelles et un nouvel article...

Repost 0
Published by CHRISTELE STEVE - dans coulage
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 18:36
Au vue des températures qui avoisinaient allégrement les 10° au matin et 15° l'après midi, nous avons débâché,  et remis en route la bétonnière.

Pour couler où me direz vous ? L'encuvement du côté sud

P3170017-1.JPG
Mais qui dit températures qui remontent, dit enlever la paille mouillée-(

Il y a les endroits où nous n'avons pas encore coulé
P3170019-1.JPG
et ceux où le mortier est déjà en place...
P3170020.JPG


Nous avons constaté que le mortier d'il y a trois mois avait bien durci et était bien difficile à enlever (ça c'est rassurant-)).
Nous avons utilisé 2 types de sciure différentes pour la maison
pour le mur ouest : sciure fine
pour le reste de la maison : sciure de grosse tronçonneuse de scierie (plus épaisse).
Résultat : il est beaucoup plus difficile de casser le second mortier -))





Repost 0
Published by CHRISTELE STEVE - dans coulage
commenter cet article