Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : enviedepaille
  • : Le mariage de quatre éléments (bois, paille, chaux et terre) dans la construction de notre maison dans le pas de calais... De l'idée à l'emménagement ...
  • Contact

mise en garde

 

Ce blog est un retour d'expérience d'un couple d'amateur sur la construction de leur maison et bien entendu n'engage que nous sur les techniques et moyens utilisés.

 

Bonne lecture à tous

pour nous joindre

chantier@famille-bourgain.fr

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 07:35

Nous avons profité des congés pour démarrer la mise en place des enduits extérieurs.

Pourquoi maintenant ? Il est temps car cela fait déjà presque 2 ans que la toile de jute est placée : elle commence par endroit à montrer des traces d'usure. De plus, malgré nos débords de toit importants, l'eau a tendance à s'infiltrer le long des montants en bois. Enfin les conditions climatiques actuelles (peu de soleil et peu de vent) et température moyenne nous le permettaient. Sur ce coup là, nous avons de la chance...

Mais avant la mise en place comme toujours, il faut préparer les murs sinon c'est trop facile...

Nous avons dans un premier temps destructuré notre mur trop lisse avec une disqueuse pour que l'enduit puisse tenir.

P8150092.JPG

 

 

P8150100.JPG

Puis, nous avons découpé des planches de nergalto (environ 5euros du m2) toujours à l'aide de la disqueuse. Steve les a cloué autour des fenêtres avec des crampillons galvanisés, au coin de la maison et sur le poutour haut et le bas de afin que l'enduit adhère au mieux. Nous devrons en recommander car la quantité prévue est insuffisante : nous n'avions pas pensé à l'intérieur de la maison-))

P6030262-copie-1.JPG

 

Enfin, nous avons protégé nos fenêtres et bois. Alors là, quelques ratés... La meilleure solution que nous ayons trouvée : de la bâche agricole qui ne se déchire pas sous le poids de l'enduit  -))

Ensuite le collant sur l'alu pas  facile à enlever lorsque celui-ci a fondu au soleil et est resté en place plusieurs jours. J'ai bien essayé l'huile, vinaigre, l'alcool, acétone ... il s'agissait de trouver un produit qui n'enlève pas la couleur tout en enlevant facilement la colle... Merci beau papa, pour son produit miracle.

Ensuite, nous avons repris le niveau au fil à plomb et cordeau afin de placer des tasseaux tout en calant. Ceci afin d'obtenir un mur de niveau en rattrapant les écarts. Les tasseaux nous  servent d'appui pour lisser facilement à la règle.

P8200098.JPG

La protection extérieure est faite en 3 couches :

Une première couche d'enduit : le gobetis sur environ 5mm (consistance soupe)

P8080087

 

La deuxième couche beaucoup plus épaisse (2 à 2,5 cm) au minimum 48 h après.  (consistance fromage blanc)

P8080083.JPG

La dernière couche (de finition) 5mm. Nous verrons cela l'année prochaine...-)). Ainsi qu'un badigeon pour un mur totalement blanc.

Pour les recettes utilisées : nous n'avons rien inventé puisque nous avons utilisé la recette du pailleux -)) . je vous conseille à ce propos, d'aller faire un tour sur le forum des compaillons.

P8100054.JPG

Ou en sommes nous à ce jour ? Le mur sud est pratiquement terminé : plus que la deuxième couche sur l'avancée du L.

L'aide du beau frère pour monter les seaux à l'étage et projeter la première couche rapidement nous a facilité le travail -)). Merci Arnaud !!! Bon, y en a une qui n'a pu s'empêcher de soulever un seau de sable mais elle s'est vite fait reprendre à l'ordre...-))

P8180114.JPG

Le mur a fissuré par endroit quelques jours après (surtout à l'endroit de la jute).

Il ne faut pas hésiter à bien mouiller le mur la veille et aussi avant de démarrer.

le mur du nord a reçu la 1ère couche. Nous ferons la deuxième couche bientôt si le temps le permet lorsque nous serons dispo.

P8260111.JPG

Il nous reste le mur "est" : le plus haut et le plus important. Pour la seconde couche, nous louerons une machine à projeter ce qui nous évitera de monter les seaux - quasi impossible par l'extérieur à 2.

 Le rendu est sympa. Les fenêtres prennent toutes leurs valeurs. L'enduit continuera à s'éclaircir et à carbonnater.

P8150105.JPG

Pour d'autres photos, vous pouvez aller faire un tour dans l'album photo protection exterieure.

 

 

 

 

Repost 0
Published by CHRISTELE STEVE - dans enduit à la chaux exterieur
commenter cet article